Landesdenkmal Klause Kastel-Staadt

Kastel-Staadt · Mosel

Loin au-dessus de la vallée de la basse Sarre, au sommet d’une falaise calcaire saillante, se trouve l’ermitage de Kastel-Staadt, offrant une vue fascinante. Au temps des croisades, des grottes, des chambres et des niches furent creusées dans le tendre grès bigarré, symbole du mythe du recouvrement de la Croix. Une « tombe sainte » fut creusée dans une cavité de la grotte, à côté, des pièces d’habitation et des chambres à coucher censées rappeler le Mont de Golgotha, lieu saint de Jérusalem. Au Moyen-âge, y vivaient des ermites pieux. La chapelle a du être construite aux alentours de 1600. Sur d’anciens vestiges, un prêtre franciscain érigea un bâtiment de deux étages, comportant une église au rez-de-chaussée et les appartements de l’ermite au-dessus. Jusqu’à la révolution française, des ermites s’en servirent d’habitation et de lieu de prière, ensuite le bâtiment tomba en désuétude jusqu’à ce que le roi de Prusse François Guillaume fasse transformer les ruines abandonnées de l’ermitage en un tombeau pour le roi de Bohème, Jean du Luxembourg. En 1833 lors d’un séjour en Rhénanie, François Guillaume reçu les restes de la dépouille du roi Jean de Bohème dont l’histoire le fascinait. Malgré une cécité, Jean du Luxembourg s’engagea dans la bataille de Crécy contre les troupes anglaises aux côtés de la France, où il tomba en 1346. Le vainqueur, Édouard III d’Angleterre, fit enterrer le roi aveugle avec tous les honneurs à l’abbaye bénédictine du Luxembourg. Suite à la destruction de l’église où il reposait, les restes de sa dépouille furent remis à la Prusse. François Guillaume, qui honorait la bravoure du roi aveugle, fit alors transformer l’ermitage en tombeau. Pour la transformation de l’ermitage, François Guillaume mandata l’architecte Karl Friedrich Schinkel, directeur de la haute administration de la construction. Schinkel fit une interprétation romantique aux notes méditerranéennes du bâtiment, avec des fenêtres voutées, des arcades à colonnes et un pignon en cloche rappelant les maîtres italiens. L’intérieur du rez-de-chaussée fut néanmoins inchangé. Les restes du roi de Bohème ont reposé à l’ermitage de 1838 à 1946, année où ils furent transférés à la cathédrale du Luxembourg.

Landesdenkmal Klause Kastel-Staadt


Landesdenkmal Klause
König-Johann-Straße
54441 Kastel-Staadt

Web: http://www.saar-obermosel.de
E-Mail: info@saar-obermosel.de
Tel.: 0049 6581 995980

Opening hours:

mercredi 10:00 - 16:00
jeudi 10:00 - 16:00
vendredi 10:00 - 16:00
samedi 10:00 - 16:00
dimanche 10:00 - 16:00