Made in Rhénanie-Palatinat – La passion de la création


En Rhénanie-Palatinat, il existe de nombreuses entreprises familiales dédiées à l’artisanat traditionnel, aux produits régionaux et aux spécialités culinaires. Découvrez avec nous les entreprises de la Moselle, de la Nahe, du Westerwald ou bien du Hunsrück.

Au milieu du XIXe siècle, dans le Westerwald, on trouvait des distilleries d’eau-de-vie de grains à presque chaque coin de rue, notamment dans les fermes, pour qui c’était une activité secondaire. C’est ainsi que débuta l’histoire de la distillerie Birkenhof de Nistertal, dirigée par Peter et Steffi Klöckner, de la septième génération familiale, et qui est aujourd’hui connue bien au-delà des frontières du Westerwald. Depuis 1999, en plus de l’eau-de-vie de grains, ils produisent également de l’eau-de-vie de fruits et de légumes. Ils utilisent notamment des pommes et des poires, mais aussi des carottes et des betteraves rouges. Alors qu’ils produisaient de l’eau-de-vie de bière, les Klöckner eurent également l’idée d’essayer le whisky. Depuis ce jour, le Fading Hill Whiskey du Westerwald fait partie des produits régionaux traditionnels, tout comme le carvi ou le Basaltfeuer. Enfin, un gin conservé dans un tonneau de bois leur permet de produire un gin aux distillats d’épices typique du Westerwald.

La distillerie Birkenhof à Nistertal, Westerwald

Stefanie et Peter Klöckner aux côtés de l’équipe de la distillerie Birkenhof, Westerwald

Avec plus de 20 000 visiteurs par an, l’office de tourisme de la distillerie est l’une des principales destinations de Rhénanie-Palatinat. La distillerie propose également des séminaires sensoriels, des visites guidées, ainsi que la production d’un gin au goût de votre choix.

Sans surprise, les sols pentus de Rhénanie-Palatinat ne permettent pas seulement d’obtenir d’excellents vins. Ils sont également parfaitement adaptés pour la culture du colza et apportent beaucoup de nutriments aux plantes. Une particularité qui se ressent dans l’huile de colza qui en est produite. C’est pourquoi près de Kastellaun (Hunsrück), Burkhard Kemp et Alexander Seeger appellent le produit de leur moulin à huile de Gödenroth « Hochland Schieferrapsöl » (« huile de colza des hauts plateaux »). Selon l’ancienne tradition de l’artisanat meunier, l’huile de colza est produite par pressage à froid. Le colza est délicatement traité dans une presse à vis, afin qu’il conserve autant que possible ses vitamines et ses acides gras insaturés. Les huiles sont ensuite affinées avec des arômes naturels comme l’ail, le beurre, le basilic et la lavande.

Les moulins à huile appartiennent à la marque régionale SooNahe, qui réunit les producteurs du Hunsrück et de la Nahe proposant des produits alimentaires locaux et de qualité supérieure. Après en avoir fait la demande en amont, il est possible de participer à une visite guidée des moulins.

Huile de colza du moulin à huile de Kastellaun, Hunsrück

Une délicate huile de colza du moulin à huile de Kastellaun, Hunsrück

Une moutarde généreuse du moulin à moutarde historique de Cochem, vallée de la Moselle

Une moutarde généreuse du moulin à moutarde historique de Cochem, vallée de la Moselle

De son côté, le Senfmuseum de Cochem, le long de la Moselle, abrite une meule fonctionnelle pesant plus de 500 kg. Une savoureuse moutarde est produite dans un moulin à moutarde datant du XVIIIe siècle. Ce sont des recettes des XVe et XIXe siècles qui forment la base du produit, qui est ensuite conditionné dans des petits pots de pierre. Plus loin, à la vinaigrerie de Winningen, les producteurs locaux transforment les fruits, légumes et herbes frais et bien mûrs de leurs cultures en vinaigre. Le vinaigre épicé mûrit dans des tonneaux dans lesquels du vin blanc, rouge ou de dessert était conservé auparavant. Il y est conservé jusqu’à ce qu’il obtienne une note fruitée et acide bien équilibrée.

Pour ce qui est du sucré, on en trouve notamment à la confiturerie et confiserie d’Ellenz-Poltersdorf, en Moselle. Marietta et Günter Probst ont choisi la pêche de vigne : ils en préparent une confiture selon une recette traditionnelle, mais aussi de la liqueur et de la moutarde, dans laquelle l’acidité s’associe parfaitement à la douceur de ce fruit très répandu en Moselle.

Jeannette Marquis, de la manufacture « Marquis – Feines zum Leben »

Jeannette Marquis, de la manufacture « Marquis – Feines zum Leben »

De son côté, Jeannette Marquis a également su se faire un nom grâce aux confitures, notamment faites à partir du célèbre riesling de la Nahe. À Bad Kreuznach, le long de la Nahe, sa manufacture Marquis – Feines zum Leben propose 37 confitures, chutneys et moutardes différentes.

Sans oublier les confitures « Aprikosen Lemon-Myrte » et « Blutpflaumen Amaretto Konfitüre » de la Feinkost-Manufaktur Vinella, qui sont la vitrine de cette confiturerie de Bad Münster am Stein-Ebernburg. Claudia Rapp et son équipe utilisent des produits régionaux et les associent à des fruits exotiques. Dans les chutneys, on peut trouver des carottes mélangées avec des oranges, ou même des betteraves rouges avec de l’ananas.

Plus de points d’intérêt culinaires :


Fêtes du vin

Les fêtes du vin d’Allemagne romantique sont un véritable plaisir, et aussi diversifiées que les raisins cultivés et pressés dans la région.

Séjour dans une vinerie

Que vous préfériez vous détendre dans un hôtel étoilé luxueux ou au cœur d’un vignoble, votre séjour viticole sera inoubliable.

Restaurants gourmets

L’Allemagne romantique abrite de nombreux restaurants gourmets, proposant des plats variés de très haute qualité.

Usine de vin mousseux Dirk Kessler

Wintrich Dans le village mosellan de Wintrich, vous trouverez le fabricant de vin mousseux Dirk Kessler. La manufacture existe depuis 1986 et est un petit…

Vinothèques

Découvrez une large variété de vins dans les magnifiques vinothèques de nos régions viticoles.