Un mélange explosif


Il y avait beaucoup de vapeur dans la chaudière... Même si l’Eifel, au nord de la Rhénanie-Palatinat, est aujourd’hui très paisible, autrefois, les éléments se sont déchaînés par ici. La terre, l’eau et le feu ont fait rage pour dominer la région. Lors de violentes éruptions était créé de l’air, façonnant des dizaines de cratères.

Aujourd’hui, le paysage régional est le témoin de son activité volcanique passée. La terre a laissé échapper de la lave pour la dernière fois il y a 10 000 ans, et les Hommes ont pu assister à ses dernières éruptions. Ils étaient surpris de voir que la nature pouvait être si vaillante. Aucune pierre, aucun arbre n’est resté à l’endroit où il se trouvait autrefois.

Voilà comment sont nés les maars, ces cratères circulaires qui s’étendent dans toute la zone centrale de l’Eifel. Les plus beaux de ces maars sont remplis d’eau. Douze lacs d’un bleu royal ornent la région, entourés d’un mur de terre naturel. On les appelle parfois « les yeux de l’Eifel », même si ce nom n’évoque pas l’eau ni la mer.

Toutefois, il est possible de se baigner dans certains d’entre eux, comme le Schalkenmehrener Maar ou le Gemündener Maar. Les visiteurs apprécient surtout le Pulvermaar, un lac volcanique de 72 mètres de profondeur, dont l’eau brille mystiquement au cœur de la forêt verdoyante. Il est possible d’y louer un pédalo, un toboggan et un plongeoir, et vous disposez de beaucoup d’espace pour nager.

Cela vaut la peine d’aller au plus profond des secrets de l’Eifel : là où autrefois, le magma pouvait s’élever sans problème et où la lave bouillante jaillissait du sommet des montagnes. Cependant, lorsqu’il entrait en contact avec les eaux souterraines, de grandes déflagrations retentissaient, et la terre s’effondrait. C’est pour cette raison que les volcans classiques forment comme un cône, alors que les maars ont plutôt une forme d’entonnoir.

Maar Gemündener à Daun, Eifel

Vue sur le maar Gemündener et le paysage volcanique à Daun, Eifel

Le volcanisme à différentes échelles, pour ainsi dire. Dans l’Eifel, il y a de tout, de toutes les formes et de toutes les tailles. Parfois, les cratères sont remplis d’eau, parfois, ils sont vides. Il existe un maar asséché près de Gerolstein. Mais il n’est pas si asséché que ça, puisque le célèbre producteur d’eau minérale y a installé sa nouvelle usine d’eau gazeuse.

Et finalement, l’eau minérale est elle aussi le résultat des phénomènes souterrains. L’acide carbonique la repousse vers le haut, pour que nous puissions en profiter. Dreese est le nom parfois donné aux sources gazeuses de l’Eifel. C’est un mot dérivé de la langue celtique, preuve que ce phénomène impressionne l’Homme depuis très longtemps.

Maar Schalkenmehrener à Schalkenmehren, Eifel

Vue sur le maar Schalkenmehrener à Schalkenmehren, Eifel

Vue sur le lac de cratère Windsborn dans le géoparc mondial de l’UNESCO Vulkaneifel, Eifel

Vue sur le lac de cratère Windsborn dans le géoparc mondial de l’UNESCO Vulkaneifel, Eifel

Le parc naturel et géologique du Vulkaneifel (Eifel volcanique) existe depuis 20 ans. En 2015, il fut même reconnu comme « Géoparc mondial de l’UNESCO », et a ainsi reçu une haute distinction pour son paysage unique en Europe centrale. C’est le cœur des failles volcaniques d’Allemagne, dont la dernière éruption fut celle de l’Ulmener Maar. Du moins, pour le moment. Car sous terre, le magma continue de bouillonner, et les fuites de gaz peuvent toujours atteindre la surface.

L’Eifel est donc une région où l’on ne s’ennuie pas. Ceci est valable aussi pour ceux qui se trouvent dans le parc naturel de Südeifel (Eifel du Sud). Plus vous avancez vers le Luxembourg, plus les vallées et les gorges deviennent profondes. Des failles se sont creusées dans la roche, ce qui ne laisse parfois aux randonneurs que quelques mètres d’espace.

À l’inverse, la faune et la flore disposent de beaucoup d’espace. Les castors et les chats sauvages établissent leur territoire auprès des cours d’eau isolés, comme dans la vallée de la Kyll, où l’on trouve aussi des espèces rares comme la lamproie de Planer ou le martin-pêcheur. Près de la célèbre abbaye de Maria Laach, un circuit de randonnée de rêve est entièrement dédié aux grottes et aux gorges. Le circuit emmène à travers des vallées fluviales et des chutes d’eau, mais aussi par des grottes sombres et des zones dignes de la jungle.

Lac Laach à Maria Laach, Eifel

Lac Laach à Maria Laach, Eifel

En fin de compte, même le Laacher See (lac de Laach) est le résultat de l’activité volcanique. Toutefois, la plus grande zone d’eau intérieure de Rhénanie-Palatinat n’est ni un lac de maar, ni un lac de cratère. Là-bas, la terre a cédé, car une chambre magmatique souterraine s’est asséchée. C’est ce que l’on appelle une caldeira. La dernière grande éruption volcanique de la région date d’il y a 10 000 ans. Elle fut si importante que la cendre s’est répandue jusqu’en Scandinavie. Dans l’Eifel, il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir, et les curieux sont sans cesse étonnés par les anecdotes régionales que les quatre éléments ont à leur raconter.

Plus d’activités dans l'Eifel pour les amoureux de la nature:


Plus d'informations sur un séjour en Eifel

Découvrez tous les événements, les activités et autres destinations régionales en Eifel.

Traumpfade (les sentiers de rêve) Rhin-Moselle-Eifel

Autrefois recouvert de lave brûlante, l’est de l’Eifel est aujourd'hui encore dessiné par les volcans et les lacs de cratère : si vous le souhaitez, il est possible de faire des randonnées dans…

Pistes cyclables de l’Eifel

Découvrez l’Eifel à vélo, le long des rivières Kyll, Prüm ou Sauer, au fil des voies ferrées désaffectées, ou même sur les hauteurs de l’Eifel pour les plus sportifs.

Géoparc mondial UNESCO au Vulkaneifel

Les maars, ou lacs de cratères, témoins d'une époque plus explosive, sont emblématiques de l'étendue d'environ 2000 km² du parc naturel de l'Eifel volcanique. Ces poches d'eau d'un bleu profond sont…

Parc national de l'Eifel

Hêtres majestueux, chênes noueux et ruisseaux limpides composent les paysages forestiers, aquatiques et sauvages hautement diversifiés de l'Eifel du nord. C'est dans cette région qu'a été créé en 2004…

Sonnenaufgang am Weinfelder Maar

Le maar de Weinfeld

Daun Le maar de Weinfeld, qui s´est formé il y a 20 000 à 30 000 ans, est à 487 mètres d'altitude le plus haut des trois maars de Daun (le maar de Gemünd,…
Blick auf das Holzmaar

Holzmaar

Gillenfeld Le Holzmaar est le maar le plus jeune et le mieux étudié de l'Eifel.
Blick von oben auf das Ulmener Maar

Ulmener Maar

Ulmen Le lac est né il y a environ 10 000 ans lorsque le plus jeune volcan d'Allemagne a explosé. Avec une profondeur de 36 m et une extension de 225 ou 325…
Dürres Maar

Dürres Maar

Gillenfeld Le Dürre Maar se remplit d'eau uniquement à la fonte des neiges. L'ancienne Maarsee est devenue un marais profond bombé avec une faune et une flore…