Les tourbières, indicateurs climatiques et trésors naturels


La renaturation des tourbières est l’un des principaux objectifs du parc national Hunsrück-Hochwald, afin que la nature redevienne nature. Appelées "Bruch" dans le Hunsrück, les tourbières stockent un important volume de dioxyde de carbone et jouent un rôle majeur dans le changement climatique. Les gardes forestiers y ont construit une grande passerelle en chêne, qui traverse la tourbière Riedbruch, près de Thranenweier. La zone située autour de la passerelle a déjà été renaturalisée : les épicéas ont été abattus et les fosses de drainage comblées. Cet environnement représente désormais un habitat précieux pour de nombreuses espèces végétales et animales rares.

Quant à elle, la passerelle traverse la tourbière et est facilement accessible aux personnes en fauteuil roulant et aux poussettes. L’itinéraire Inseltour (tour de l'île) passe par la tourbière : il s’agit d’un circuit circulaire de presque deux kilomètres, débutant au point de rencontre des gardes forestiers, à Thranenweier. Comme l’itinéraire passe par des dénivelés, les personnes en fauteuil roulant peuvent emprunter des dispositifs de traction silencieux et puissants (SWISS•TRAC) au Nationalparkamt ("Office du parc" ).

Passerelle le long de l’itinéraire circulaire Rundweg près de Thranenweier, dans le parc national Hunsrück-Hochwald

Passerelle le long de l’itinéraire circulaire Rundweg près de Thranenweier, dans le parc national Hunsrück-Hochwald

Dès le début du circuit, de nombreuses petites collines jonchent les prairies. On y trouve la fourmi jaune, qui se nourrit du miellat des cochenilles farineuses. À l’étape suivante, le clocher original de Thranenweier attire inévitablement l’attention. Il est le symbole de ce petit village de trente habitants, et ses cloches résonnent parfois lors d’événements ou de funérailles. D’ailleurs, autrefois, le célèbre chef des brigands Schinderhannes aurait rendu la région de Thranenweier dangereuse.

Étape de l’itinéraire Inseltour : le clocher de Thranenweier, dans le parc national Hunsrück-Hochwald

Étape de l’itinéraire Inseltour : le clocher de Thranenweier, dans le parc national Hunsrück-Hochwald

La nature originale et diverse du Riedbruch, dans le parc national Hunsrück-Hochwald

La nature originale et diverse du Riedbruch, dans le parc national Hunsrück-Hochwald

L’itinéraire doit son nom aux îlots défrichés situés dans la forêt, qui furent établis autrefois pour faire paître le bétail. Aujourd’hui, grâce aux nombreuses plantes qui y poussent, ils sont un lieu propice à l’observation des cerfs et des chevreuils, qui viennent s’y nourrir le matin et le soir.

Juste avant la fin du circuit, vous passez devant un étang couvert de nénuphars, qui est un endroit très agréable pour se reposer. C’est ici que se déroula une partie de la célèbre saga des Nibelungen, dans laquelle Kriemhild pleure son mari, le tueur de dragons Siegfried. Ce héros invulnérable fut assassiné par Hagen von Tronje, qui le tua par jalousie. Kriemhild, pourtant de bonne foi, lui avait involontairement indiqué le point faible de Siegfried. Lorsqu’elle réalisa son erreur, elle pleura tant de larmes qu’elles formèrent un petit lac, le Tränenweiher, qui devint ensuite le Thranenweier.

La nature unique et variée de la tourbière près de Thranenweier, dans le parc national Hunsrück-Hochwald

La nature unique et variée de la tourbière près de Thranenweier, dans le parc national Hunsrück-Hochwald

Temps d’arrêt sur l’itinéraire circulaire Rundweg de Thranenweier, dans le parc national Hunsrück-Hochwald

Temps d’arrêt sur l’itinéraire circulaire Rundweg de Thranenweier, dans le parc national Hunsrück-Hochwald

Située dans le quartier de Börfink, la tourbière haute Ochsenbruch est l’une des plus anciennes tourbières du parc national. On y accède par l’itinéraire Börfinker Ochsentour, qui s’étend sur environ neuf kilomètres. Alors que le balbuzard pêcheur survole les étangs à truite, cette tourbière vieille de 5 000 ans et son atmosphère sont une véritable attraction, à découvrir tout au long de l’année : au printemps, ce sont les jonquilles sauvages et les daphnés qui fleurissent. En été, de nombreux papillons dansent au soleil, tandis que par temps froid et brumeux, cette étendue de verdure brille d’un vert intense.

Plus d’activités dans la vallée de la Nahe pour les amoureux de la nature:


Parc national du Hunsrück-Hochwald

Des étendues de hêtraies à perte de vue parsemées de promontoires rocheux abrupts et de quelques marais, voilà ce qui fait l'unicité du Parc national du Hunsrück-Hochwald. Au cœur de ce domaine créé…

Boucle de rêve du parc national "Kirschweiler Festung"

facile

9,1 km

3:00 h
NOTE IMPORTANTE : En raison de la situation actuelle de Corona, il est impératif de parcourir la…
Weyrichsbruch------

Le Weyrichsbruch

Kell am See Le „Weyrichsbruch“ - Un marais de source dans la futaie Ceci „Weyrichsbruch“ dans la futaie d’Osburg est presque 7 ha grand et dans le langage…
Hunsrückhaus

Maison du Hunsrück

Hilscheid Exposition et informations autour du paysage, de la forêt, du climat, de l’environnement et des loisirs. Espace de jeux dans la forêt et espace…
Heulende Wölfe

Wildfreigehege Wildenburg

Kempfeld Dans le Wildfreigehege Wildenburg, vous pouvez observer une variété d'animaux, principalement indigènes, dans un environnement naturel.