Sites de l’Allemagne romantique inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO

Sept sites du patrimoine mondial & l'UNESCO Global Geopark


La Rhénanie-Palatinat, berceau de nombreux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO Grâce à ses sept sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO et à son géoparc mondial UNESCO de l’Eifel volcanique qui bénéficient d’une renommée internationale et d’une protection particulière, la Rhénanie-Palatinat est une région exceptionnelle et unique en son genre. Désormais, la région compte au total huit sites reconnus par l’UNESCO : le géoparc mondial UNESCO de l’Eifel volcanique, les villes SchUM, le quartier thermal historique de Bad Ems, le limes de Germanie inférieure, la vallée du Haut-Rhin moyen, les monuments romains de Trèves, le limes de Germanie supérieure et de Rhétie, ainsi que la cathédrale de Spire.

 

Le quartier thermal historique de Bad Ems


Somptueuses constructions baroques, chefs-d’œuvre d’architecture thermale ou classique, nombreuses sources thermales… Située en Rhénanie-Palatinat, la station thermale de Bad Ems a été classée au patrimoine mondial suite à une décision de l’UNESCO datée du 24 juillet 2021. Ce lieu de villégiature des rives de la Lahn a ainsi reçu la plus haute distinction internationale qui puisse être attribuée à un site culturel et forme, aux côtés de dix autres stations thermales européennes, les « Grandes villes d’eaux d’Europe ». La décision de l’UNESCO montre que cette ville située au bord de la Lahn possède un patrimoine culturel remarquable à découvrir dans chaque recoin du quartier thermal historique.

Les villes SchUM : Spire, Worms et Mayence


Le long du Rhin moyen, dans les villes de Spire, Worms et Mayence, les communautés juives du Moyen Âge ont formé une société qui a influencé et influence encore l’architecture, la culture, la religion et la justice de la diaspora juive d’Europe centrale et orientale. Les monuments, comme les synagogues, les galeries des femmes, les maisons d’étude, les bains rituels, ou même les cimetières juifs de Worms et Mayence, témoignent de l’importance et de la capacité d’innovation des villes SchUM.

Le limes de Germanie inférieure


Il y a près de 2 000 ans, un tronçon de 385 kilomètres de la frontière extérieure de l’Empire romain traversait les Pays-Bas, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et la Rhénanie-Palatinat. Remagen et Bad Breisig sont fières d’être les villes régionales partenaires du limes de Germanie inférieure et se réjouissent de cette distinction attribuée par l’UNESCO. La frontière extérieure de l’Empire romain suivait l’ancien cours du Rhin, ce qui explique l’autre nom qui lui était donné : « Nasser Limes ». Au total, près de 30 000 soldats furent déployés sur le Rhin pour sécuriser l’Empire romain.

La cathédrale de Spire


La cathédrale impériale Ste Marie de Spire, construite pour devenir le lieu de sépulture des empereurs saliens, est l’une des églises les plus impressionnantes d’Occident. Elle est également l’une des plus imposantes constructions historiques du début du Moyen-Âge et sa solennité de près de mille ans rayonne de très loin. Outre une série de sculptures significatives datant du 13e au 19e siècle, la crypte de la cathédrale est le lieu de sépulture de huit empereurs et rois allemands. Depuis 1981, la cathédrale figure sur la liste du patrimoine culturel de l'UNESCO, et est protégée en vertu de la Convention de la Haye.

Trèves et son histoire romaine


L’ancienne métropole romaine qui jadis portait le nom d’Augusta Treverorum et était surnommée la seconde Rome, témoigne encore aujourd’hui de l’importance de cette ville sur la Moselle dans l’empire romain. Des reliquats uniques de cet immense empire attirent les nombreux visiteurs qui viennent également admirer la cathédrale et l’église Notre-Dame de Trèves, toutes deux inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Des constructions comme la Porta Nigra, l’amphithéâtre, des villas et des thermes ainsi que la « Limes Romanus », une ligne de défense de 550 km de long qui séparait jadis l’empire romain des Germains « libres », rappellent l’âge d’or de la vie romaine dans la région et sont également inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. La tradition de l’histoire romaine se perpétue à Trèves où se tiennent tous les ans des événements comme le « Brot und Spiele » (« du pain et des jeux ») ou de somptueuses représentations dans l'ancien amphithéâtre.

La vallée du Haut-Rhin moyen


Parmi les attraits culturels de la région se trouve la vallée du Haut-Rhin moyen, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, aux paysages de carte postale qui lui ont valu l’appellation de Rhin romantique. Il est vrai que ces paysages mêlant roches, fleuves, coteaux escarpés, de nombreux châteaux et des sites historiques font une impression phénoménale. La vallée a été le point de rencontre entre de nombreux peuples et cultures qui ont tous laissé des traces de leur passage.

Les châteaux du Moyen-Âge ainsi que les forteresses et les monastères qui trônent le long du Rhin et de la Moselle témoignent du rôle crucial qu’a joué la région au Moyen-Âge et invitent à se replonger dans l’époque des chevaliers, des corporations et de la vie à la ferme. Parmi les curiosités exceptionnelles que renferme ce site du patrimoine mondial, on compte pas moins de 40 châteaux, châteaux forts et forteresses sur seulement 65 kilomètres, le long du Rhin, entre Bingen et Coblence : une densité unique au monde!

Le Limes, ligne de démarcation romaine


Le Limes romain représente la ligne frontière de l’Empire romain à son apogée au IIe siècle apr. J.-C. Le limes s’étendait sur 5 000 km depuis la côte atlantique au nord de la Grande-Bretagne, traversant l’Europe jusqu’à la mer Noire et, de là, jusqu’à la mer Rouge et l’Afrique du Nord, pour revenir à la côte atlantique. Il s’agit de vestiges de murs bâtis, de fossés, de forts, de forteresses, de tours de guet et d’habitations civiles. Certains éléments de la ligne ont été découverts lors de fouilles, d’autres reconstruits et quelques-uns détruits. Les deux tronçons du Limes en Allemagne couvrent une distance de 550 km depuis le nord-ouest de l’Allemagne jusqu’au Danube au sud-est du pays.

Géoparc mondial Vulkaneifel


En novembre 2015, le parc géologique naturel de l’Eifel volcanique a reçu  le titre international d´UNESCO Global Geopark. Les parcs géologiques de l’UNESCO mettent en perspective l´héritage géologique, naturel et culturel de la région et contribuent entre autre au développement durable régional et à l´éducation environnementale. Le parc géologique naturel de l’Eifel volcanique lui aussi invite ses visiteurs tout au long de l´année à des randonnées de découverte en partie guidées.

  • Le quartier thermal historique de Bad Ems

    Bad Ems est considérée comme le parfait exemple d’une station thermale historique. En 2021, aux côtés de dix autres stations thermales européennes formant les « Grandes villes d’eaux d’Europe », elle…

  • Les villes SchUM : Spire, Worms et Mayence

    Découvrez les mémoriaux du patrimoine juif dans les villes SchUM de Spire, Worms et Mayence.

  • Géoparc mondial UNESCO au Vulkaneifel

    Les maars, ou lacs de cratères, témoins d'une époque plus explosive, sont emblématiques de l'étendue d'environ 2000 km² du parc naturel de l'Eifel volcanique. Ces poches d'eau d'un bleu profond sont…

  • Vallée du Haut-Rhin moyen: patrimoine mondial de l’UNESCO

    Toute la région est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO et enchante par son association d’une nature magnifique et d’un paysage culturel important. Les rochers, le Rhin, les vignobles abrupts,…

  • Cathédrale de Spire - Patrimoine mondial de l'UNESCO

    Speyer Cathédrale du diocèse de Spire, basilique romane fondée avant 1030 par Conrad II, consacrée en 1061 ; c'est l'un des plus importants et des plus…

  • La Cathédrale (patrimoine mondial de l'UNESCO)

    Trier, Stadt Trier C'est l'un des trésors culturels de l'humanité que vous devez absolument voir. Son message intemporel : l'unité dans la diversité.

  • Porte Noir (Porta Nigra)

    Trier, Stadt Trier Il s’agit de la porte de la ville romaine la mieux conservée au nord des Alpes et inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Un édifice vraiment…

  • Basilique de Constantin (patrimoine mondial de l'UNESCO)

    Trier, Stadt Trier Cette construction monumentale est le plus grand espace sans colonnes encore conservé de l’Antiquité et fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.…

  • Bains impériaux (patrimoine mondial de l'UNESCO)

    Trier, Stadt Trier Un coup d'œil à la beauté monumentale des arcades des fenêtres des Kaiserthermen suffit et vous le savez : tous ceux qui se sont couchés dans les…

  • Barbaratherms (patrimoine mondial de l'UNESCO)

    Trier, Stadt Trier Barbaratherms (patrimoine mondial de l'UNESCO) Trèves, ville de Trèves · Moselle Les thermes ont été construits au IIe siècle après JC. Le complexe…

  • Amphithéâtre

    Trier, Stadt Trier 20 000 spectateurs entrent dans l'amphithéâtre de Petrisberg, dans la métropole de Trèves, qui a vu le jour aux Ier et IIe siècles après JC. A visiter…

  • Eglise Notre-Dame (Patrimoine mondial de l´UNESCO)

    Trier, Stadt Trier Directement à côté de la cathédrale Trierer, la première église gothique se trouve en Allemagne, la chère de femmes église construite au 13ème siècle.…

  • Pont romain

    Trier, Stadt Trier Voulez-vous aller sur un pont de Moselle romain original ? A Trèves, vous savez cela. Et ce pont compte même parmi l'héritage culturel mondial de…

  • Igel Column, Igel near Trier (UNESCO World Heritage Site)

    Igel UNESCO patrimoine de culture mondial - la colonne de Igel (23m) La colonne a été construite dans la 1 ière moitié du 3 siècle ap. J.-C.

  • Judenhof avec musée SchPIRA et mikvè

    Speyer Entre 1084 et 1349, une vie communautaire juive active s'est développée à Spire. Les témoins en pierre de ce passé sont les ruines de la synagogue et…

  • Jüdischer Friedhof "Heiliger Sand" Worms

    Worms Le plus ancien cimetière juif d'Europe avec environ 2500 tombes. La plus ancienne pierre tombale date de 1058/1059 et documente ainsi le premier grand…

  • Jüdisches Museum im Raschi-Haus

    Worms La "Maison Raschi" d'aujourd'hui est probablement le site de la maison d'enseignement juif où l'éminent savant juif Raschi a étudié vers 1060.…